ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Le grisonnement des cheveux est lié au stress et ne serait pas une fatalité

Mis à jour le 29 juin 2021
par Johanna Sabys
  • Des scientifiques américains viennent de prouver pour la première fois le lien entre le stress et l’apparition des cheveux blancs.
  • Les chercheurs de l’Université Columbia disent également que les cheveux blancs peuvent retrouver naturellement leur pigmentation lorsque le stress disparaît.

Les cheveux ou poils pourraient retrouver leur couleur d’origine, quels que soient le sexe, l’ethnie, l’âge et la région du corps concernée, selon une étude publiée dans le journal scientifique eLife.

Les chercheurs américains affirment:

  • que le vieillissement n’est pas un processus biologique linéaire et fixe, mais qu’il peut, en partie, être arrêté, voire temporairement inversé; et
  • que l’étude des mécanismes qui permettent aux cheveux blancs de retrouver leur état pigmenté pourrait offrir «de nouveaux indices sur la malléabilité du vieillissement humain en général, et sur la façon dont il est influencé par le stress».

Cette étude confirme le lien entre le stress et les cheveux blancs. 

  • Jusqu’ici il était impossible d’établir un lien évident entre les périodes de stress et la pigmentation des cheveux au niveau d’un seul follicule.

Pour le prouver, les chercheurs ont:

  • développé une technique qui permet de capter des images de minuscules tranches de 0,05 millimètre de cheveux – qui représentent une heure de croissance du cheveu – pour observer la perte de pigmentation;
  • analysé des milliers de protéines et leur évolution sur chaque cheveu; et
  • constaté des changements dans 300 protéines lorsque la couleur des cheveux a changé.

Ces changements induits par le stress peuvent, selon eux, expliquer comment le stress rend les cheveux blancs.


Savoir l’essentiel des nouvelles chaque matin en 5 minutes? C’est possible, grâce à l’infolettre quotidienne d’InfoBref. Simple, claire, et utile. Faites comme plus de 20 000 Québécois·es, essayez-la: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Le grisonnement serait réversible.

  • Mais la réduction du stress ne permettrait toutefois pas à tout le monde de retrouver sa pigmentation d’origine.

Réduire le stress chez une personne de 70 ans qui a des cheveux gris depuis des années pourrait seulement assombrir ses cheveux, expliquent les chercheurs.

  • Les cheveux doivent atteindre un certain seuil avant de devenir blancs.
  • Lorsqu’ils atteignent ce seuil, en raison de l’âge et d’autres facteurs, le stress peut alors les pousser à dépasser ce seuil et à blanchir plus rapidement.
Johanna Sabys