ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Explication

Accusé d’écoblanchiment, Énergir se défend de tromper ses clients

Publié le 30 mai 2023
par Johanna Sabys
Accusé d’écoblanchiment, Énergir se défend de tromper ses clients

(Source: Énergir)

  • La coalition Sortons le gaz! accuse le distributeur gazier de faire payer des clients 3 fois plus cher pour du gaz naturel renouvelable qu’elle n’est pas en mesure de leur livrer. Seule une quantité infime de ce gaz «vert» est actuellement injectée dans l’unique réseau gazier d’Énergir.
  • La vice-présidente exécutive d’Énergir a dit à La Presse que toutes les informations étaient disponibles sur son site web. Elle affirme que le distributeur ne cache rien à ses clients, mais reconnait qu’il pourrait faire plus d’efforts pour faire mieux comprendre son offre.

C’est quoi du gaz naturel renouvelable? 

Ce gaz n’est pas extrait du sous-sol. Il est produit à partir de déchets grâce à un processus de biométhanisation.

  • Énergir explique que les déchets sont placés dans des «biodigesteurs» – des cuves dont l’action est comparable à celle d’un estomac.  
  • Des microorganismes y décomposent les déchets organiques pour en faire du gaz naturel renouvelable (GNR).

Le distributeur précise que le GNR est «injecté» dans son réseau gazier, et que cette énergie propre peut ainsi être utilisée par ses clients. 

Toutefois, comme Énergir n’a qu’un seul réseau de distribution, le GNR s’y trouve mélangé avec le gaz traditionnel, extrait du sous-sol.

Or, le GNR ne représente aujourd’hui que 1% du gaz distribué par Énergir.

  • L’entreprise espère faire monter la proportion à 5% avant 2025.

Savoir l’essentiel des nouvelles chaque matin en 5 minutes? C’est possible, grâce à l’infolettre quotidienne d’InfoBref. Simple, claire, et utile. Faites comme plus de 22 000 Québécois·es, essayez-la: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Sortons le gaz! soutient qu’Énergir trompe ses clients en leur proposant de convertir 10%, 30% ou 100% de leur consommation en GNR.

Ce gaz vert est vendu environ 3 fois plus cher que le gaz naturel ordinaire.

Or, l’entreprise n’est pas en mesure de l’acheminer de façon exclusive aux clients qui ont payé un prix plus élevé puisqu’elle n’exploite qu’un seul réseau gazier.

Tous les clients d’Énergir reçoivent donc le même gaz, qui est composé d’environ 99% de gaz ordinaire et d’environ 1% de GNR.

  • La coalition affirme que certains clients qui ont choisi l’offre GNR d’Énergir croyaient qu’ils recevraient chez eux exclusivement du GNR.
  • Ils ont ensuite réalisé qu’ils payaient 3 fois plus cher que les autres clients pour obtenir, à 99%, du gaz naturel ordinaire.

Énergir ne peut pas construire un autre réseau gazier pour le GNR, a expliqué à La Presse Stéphanie Trudeau, vice-présidente exécutive d’Énergir.

  • L’important, dit-elle, c’est que le distributeur ne vend pas plus de GNR que ce qu’il en injecte dans son réseau.

Elle ajoute que cette quantité est «rigoureusement suivie et comptabilisée» par le Bureau de normalisation du Québec et la Régie de l’énergie.

Johanna Sabys