ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

En Ukraine, une dizaine de morts et d’importants dégâts après une vague de bombardements russes

Publié le 10 oct. 2022
par Johanna Sabys

Volodymyr Zelensky (Source: capture d’écran d’une vidéo du président)

  • Les forces russes ont massivement bombardé lundi plusieurs régions ukrainiennes, dont la capitale. Selon le gouvernement ukrainien, ces bombardements auraient fait une dizaine de morts et près de 100 blessés. Ils auraient aussi endommagé des infrastructures importantes. 
  • Ces bombardements russes ont été les plus meurtriers depuis plusieurs mois. Ils sont survenus 2 jours après la destruction d’une partie du pont qui relie la Russie à la péninsule ukrainienne de Crimée – annexée par les Russes en 2014. 

Les pays du G7 doivent se réunir en urgence aujourd’hui, virtuellement, pour discuter de la situation en Ukraine à la suite de ces bombardements. 

  • Le président ukrainien Volodymyr Zelensky doit participer à cette réunion. 

Zelensky réclame une intervention des pays occidentaux.

Il a dit hier que les Russes essayaient de «détruire» les Ukrainiens, de les «effacer de la surface de la Terre». 

Selon Moscou, si la Russie a massivement bombardé des infrastructures énergétiques, militaires, et de communication ukrainiennes, c’était pour répondre à l’«attaque terroriste» du pont de Crimée.

  • Vladimir Poutine avait accusé dimanche le gouvernement ukrainien d’avoir dirigé l’explosion qui a partiellement détruit le pont.
  • L’Ukraine n’a pas nié être impliquée dans cette explosion.

La Biélorussie entre en guerre.

  • Alexandre Loukachenko, le président de Biélorussie, alliée de la Russie et située juste au nord de l’Ukraine, a accusé hier l’Ukraine de préparer une attaque contre son pays ‒ sans fournir aucune preuve de cette accusation. 
  • Il a annoncé que des troupes biélorusses allaient être déployées pour combattre aux côtés des Russes.
Johanna Sabys