ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

En raison de la crise sanitaire, plus de ménages envisagent de quitter la région de Montréal

Publié le 8 déc 2020
par Alain McKenna
  • 13% des résidents du Grand Montréal qui songent à acheter une maison dans les prochains mois le feraient à l’extérieur de la région, alors que la proportion était de 10% en 2018.
  • La pandémie a aussi eu un impact majeur sur l’accès à la propriété: le tiers des jeunes familles qui prévoyaient acheter une première maison cette année ont dû repousser ce projet à plus tard, révèle un sondage sur le marché immobilier.

Montréal sort perdante de la crise de Covid-19 selon ce sondage, et ce malgré l’effervescence de la revente immobilière sur son territoire.

  • L’émergence du télétravail permet à plusieurs de vivre plus loin de leur lieu de travail, là où l’immobilier coûte moins cher.
  • De nombreux répondants ont également affirmé vouloir se rapprocher de la campagne.

Les Québécois âgés de 18 à 34 ans sont les plus affectés par la pandémie. 

  • 40% des jeunes adultes dans cette tranche d’âge disent avoir modifié leurs plans d’acheter ou de vendre une propriété.
  • Cette proportion est de seulement 17% chez les gens âgés de 55 ans ou plus.

Le sondage réalisé conjointement par l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), le Fonds immobilier de solidarité FTQ, la Société d’habitation du Québec (SHQ) et l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ).

Alain McKenna