ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Des courtiers à escompte prélèveront une commission sur les fonds communs

Publié le 11 janv. 2022
par Félix Côté

[crédit photo: Joshua Mayo/ Unsplash]

  • Les investisseurs autonomes, qui investissent eux-mêmes via des plateformes de courtage, aussi appelées courtiers à escompte, pourraient bientôt payer des frais pour chaque transaction d’achat ou de vente impliquant des fonds communs de placement. 
  • Certaines plateformes, dont celles des banques CIBC et RBC, ont déjà annoncé qu’elles factureraient des frais pour ces transactions à partir du mois de mars. L’ajout de ces frais leur permettra de récupérer le manque à gagner causé par une directive des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) qui entrera en vigueur le 1er juin. 

En septembre 2020, les ACVM avaient décrété que, à compter de juin 2022, elles n’autoriseraient plus les plateformes de courtage en ligne à vendre des fonds communs de placement (FCP) qui prélèvent des commissions de suivi.

  • Les commissions de suivi sont intégrées aux frais de gestion des FCP. 
  • Elles servent à rémunérer pour leurs conseils les courtiers en placement qui vendent des FCP à leurs clients.

Or, les plateformes de courtage n’ont pas le droit de conseiller les investisseurs. 

Depuis le début des années 1990, elles auraient reçu des milliards $ en commissions sans fournir de services de conseil.

En contrepartie, la majorité des plateformes de courtage ne facturaient aucuns frais de transaction pour l’achat ou la vente de ces fonds, alors qu’elles en facturaient habituellement pour l’achat et la vente de la majorité des actions et des obligations, et parfois des fonds négociés en bourse (FNB).

Parce qu’elles ne toucheront plus de commission de suivi sur les FCP qu’elles vendent, certaines plateformes ont annoncé qu’elle facturerait bientôt une commission pour les transactions sur ces fonds. 

  • Pro-Investisseurs CIBC facturera 6,95 $ pour chaque achat ou vente de fonds communs à partir du 7 mars.
  • RBC Placements en Direct facturera 1% du montant brut d’une transaction d’achat, jusqu’à un maximum de 50 $, à compter du 14 mars.
Félix Côté