ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Climat: les pays riches n’ont pas fourni les 100 milliards $US annuels promis aux pays en développement

Mis à jour le 22 juil 2022
par Johanna Sabys
  • À une semaine de l’ouverture de la conférence des Nations unies sur le climat (COP 26), son président Alok Sharma souligne que les pays riches n’atteignent pas encore l’objectif fixé en 2009 de réunir collectivement chaque année 100 milliards $US pour aider les pays pauvres à lutter contre les changements climatiques. 
  • Selon les derniers chiffres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), moins de 80 milliards $US ont été amassés en 2019. 

L’aide financière des pays riches était une condition posée par plusieurs pays pauvres pour s’engager à limiter leur émissions de gaz à effet de serre.

  • Le seuil de 100 millions $US devait initialement être atteint dès 2020
  • En 2015, lors de la COP 21 à Paris, le même objectif annuel avait été reconduit pour la période 2021-2025. 

Or, selon les estimations de l’OCDE, les pays riches ne réussiront pas non plus ni cette année ni l’an prochain à réunir les 100 milliards $US promis. 

  • En revanche, ils devraient parvenir à réunir entre 113 et 117 milliards $US par an à partir de 2023.
  • Cela pourrait leur permettre de rattraper leur retard et d’atteindre le total prévu de 500 milliards $US sur 5 ans d’ici la fin de 2025.
Johanna Sabys