ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

La classe moyenne mondiale s’effrite, ce qui pèse sur la santé de l’économie

Publié le 7 avr. 2021
par Alain McKenna

(Source: Unsplash)

  • La taille de la classe moyenne est considérée comme un des principaux indicateurs de l’état de l’économie. Or, pour la première fois en 30 ans, le nombre de personnes dans le monde qui composent la classe moyenne a baissé l’an dernier.
  • Cette baisse risque de se prolonger après la fin de la pandémie. Elle pourrait entraîner une réduction de 3% de la taille de l’économie mondiale en 2024, avance le Fonds monétaire international (FMI).

152 millions de personnes dans le monde sont passées l’an dernier de la classe moyenne à celle des pauvres, estime le Pew Research Center, un centre de recherche non-partisan basé à Washington.

  • Pew considère comme pauvre une famille de quatre personnes ayant un revenu annuel inférieur à 17 000 $US.
  • Au Québec, une personne seule est considérée comme pauvre si son revenu annuel est inférieur à 24 000 $.

Les pays développés comme le Canada n’ont pas échappé à cet appauvrissement, même s’il touche principalement les pays du sud de l’Asie et de l’Afrique subsaharienne.

  • 47 millions de membres de la classe moyenne supérieure, situés principalement en Europe ou en Amérique du Nord, ont vu leurs revenus diminuer significativement l’an dernier, précise le Pew Center.

Ce recul généralisé du niveau de vie affectera la croissance mondiale, croit le centre de recherches: le PIB mondial pourrait être 3% moins élevé que prévu en 2024 en raison de la diminution de la taille de la classe moyenne mondiale.

Alain McKenna