ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Marché IMMOBILIER

4 options pour diversifier vos placements grâce à l’immobilier

Publié le 16 sept. 2022
Félix Côté
par Félix Côté
Journaliste

(Source: Unsplash)

  • Un principe de base dans la saine gestion d’un portefeuille d’investissement est la diversification. Si votre portefeuille ne fait aucune place à l’immobilier, vous pourriez peut-être y placer quelques dollars.
  • L’immobilier offre plusieurs avantages. Par exemple, votre investissement repose sur un actif concret – un terrain et un immeuble – et il permet d’emprunter à faible cout. Voici 4 idées pour vous lancer dans l’investissement immobilier.

1. Utiliser votre maison comme levier

Si vous possédez une maison ou un condo, vous pouvez utiliser l’équité résiduelle, soit la valeur de votre maison moins le solde de votre hypothèque, comme levier pour investir.

Pourquoi c’est intéressant:

Même si les taux d’intérêt ont récemment augmenté, une hypothèque demeure une forme de crédit peu couteuse.

Une maison peut servir de levier pour financer d’autres investissements, par exemple l’achat d’un chalet ou d’un immeuble locatif.

À considérer:

Attention au risque de surendettement.

  • Vous pourriez être contraint de vendre votre maison à perte, par exemple en cas de séparation, de perte d’emploi ou dans un contexte de correction du marché immobilier. 

L’essentiel des nouvelles importantes chaque matin en 5 minutes? C’est ce qu’offre notre infolettre InfoBref Matin. Essayez-la et voyez pourquoi plus de 10 000 Québécois·es la reçoivent chaque jour:
abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


2. Acheter des parts d’une fiducie de placement immobilier (FPI)

Les FPI sont des entreprises généralement cotées en bourse qui achètent et gèrent des biens immobiliers, par exemple des immeubles à logements ou des centres commerciaux.

Pourquoi c’est intéressant:

Une FPI permet de prendre une participation dans un type d’actif dans lequel il serait difficile d’investir autrement, comme un centre commercial.

Ces fiducies partagent leurs revenus locatifs avec leurs actionnaires, sous forme de dividendes.

Investir dans une FPI demande peu de capital. Il est possible d’acheter une seule action pour moins de 100 $.

Ces actions s’achètent et se revendent rapidement.

À considérer:

Il est difficile pour les petits investisseurs d’emprunter pour investir dans une FPI et ainsi profiter d’un effet levier.

  • Normalement, les petits investisseurs doivent payer comptant les parts qu’ils achètent.

Découvrez tous nos articles consacrés à l’immobilier dans la section ARGENT d’InfoBref, et abonnez-vous à l’infolettre InfoBref Votre argent pour recevoir gratuitement chaque samedi des conseils pour gagner plus, dépenser mieux et investir plus efficacement (détails en cliquant le bouton Infolettres en haut à droite)


3. Faire de la location à court terme

La location à court terme consiste à louer un logement ou une partie de logement pour des périodes de moins de 31 jours.

Pourquoi c’est intéressant:

Ce type de location peut vous aider à amortir le cout de votre hypothèque, par exemple en louant une chambre de votre résidence principale, ou votre résidence secondaire lorsque vous n’y êtes pas.

Il est parfois plus rentable de louer un logement sur le court terme, parce que les tarifs de location sont plus élevés que ceux des loyers à long terme. 

À considérer:

Pour louer, il est obligatoire de détenir un permis de la Corporation de l’industrie touristique du Québec (CITQ).

Un locataire à long terme qui veut exploiter son logement à des fins de sous-location à court terme doit obtenir l’accord de son propriétaire en plus du permis de la CITQ.

Certains arrondissements et municipalités restreignent ou interdisent la location à court terme.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Simples, clairs et utiles. Faites comme plus de 10 000 Québécois·es, essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


4. Acheter un plex

Les «plex» sont de petits immeubles résidentiels qui comptent de 2 à 4 logements.

Pourquoi c’est intéressant:

L’effet de levier permet de décupler les rendements de votre investissement.

  • La mise de fonds minimale requise pour acheter un plex varie entre 5% et 20% du cout d’achat, selon le contexte.
  • Parallèlement, vous récoltez 100% des loyers de l’immeuble et profitez de 100% du gain en capital.

Les revenus locatifs aident à rembourser l’hypothèque et à vous bâtir un patrimoine financier.

Grâce aux revenus locatifs, un immeuble entièrement payé peut devenir un fonds de pension intéressant.

À considérer:

Il faut prévoir les travaux d’entretien.

  • Attention, un propriétaire n’a pas le droit de faire lui-même tous les travaux.
  • Pour certains, il doit embaucher les professionnels reconnus par la Commission de la construction du Québec (CCQ).

La gestion des locataires est un volet de l’investissement immobilier parfois sous-estimée. Il vaut mieux s’informer sur les droits du propriétaire et des locataires avant de se lancer.

Pour recevoir chaque mois cette chronique Marché Immobilier, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre InfoBref Votre argent: chaque samedi, vous recevrez des conseils pour gagner plus, dépenser mieux et investir plus efficacement. Inscrivez-vous gratuitement ici ou cliquez Infolettres en haut à droite

Félix Côté