ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Conseils pour vos FINANCES

FNB à répartition d’actifs: mieux que les fonds gérés de façon active?

Mis à jour le 13 nov. 2022
Fabien Major
par Fabien Major
Chroniqueur en finances personnelles à InfoBref

[crédit photo: Paola Aguilar | Unsplash]

  • Depuis quelques années, les fournisseurs de fonds négociés en bourse tentent d’attirer les investisseurs avec une approche qui s’éloigne d’une gestion purement passive reproduisant des indices.
  • Vanguard, BlackRock, BMO, Purpose, Horizons et First Asset proposent maintenant tous des FNB à répartition d’actifs, qui se présentent comme des substituts à des fonds communs gérés activement. Ils séduisent beaucoup d’investisseurs, mais leur performance n’est pas toujours convaincante.

On trouve maintenant des FNB à répartition d’actifs pour tous les profils de tolérance au risque ‒ conservateur, modéré, équilibré ou «de croissance».

Leur objectif est de tempérer la volatilité des indices purs.

  • Oui, à long terme le S&P500, le S&P/TSX ou le Nasdaq produisent de très bons rendements.
  • Mais tous les investisseurs n’ont pas la patience ou les moyens financiers de supporter des replis boursiers temporaires de -20% à -35%, comme ce fut le cas en 2020 et c’est à nouveau le cas cette année.

La solution naturelle est de diversifier entre différentes classes d’actifs ‒ principalement certaines catégories d’actions et d’obligations, dans des proportions ciblées, qui varient d’un FNB à l’autre.

Pour les émetteurs de FNB, qui ont fait leur réputation sur une stratégie qui calquait les indices, cette nouvelle orientation peut sembler paradoxale: qui dit «répartition d’actifs» implique des choix, et donc des interventions humaines.


­Consultez la section ARGENT d’InfoBref avec chaque jour nos nouvelles brèves, et chaque samedi nos conseils de finances personnelles, consommation et investissement.
Pour les recevoir gratuitement par courriel, abonnez-vous aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Même si les outils de base des FNB à répartition d’actifs sont toujours des indices, dès qu’on ajoute des critères, des proportions, des rééquilibrages, ces FNB deviennent, selon une définition technique, des produits de gestion «active».

Se pourrait-il que ces grands gestionnaires de fonds aient finalement compris que le but ultime de la majorité des investisseurs n’est pas de battre les indices, mais simplement d’atteindre leurs objectifs personnels tout en protégeant leur capital durement gagné?

Peut-être. Je crois surtout qu’ils saisissent que les marchés baissiers éloignent les clients potentiels. D’où l’idée de diluer la sauce en s’éloignant de la pure gestion passive!


L’essentiel des nouvelles importantes chaque matin en 5 minutes? C’est ce qu’offre notre infolettre InfoBref Matin. Essayez-la et voyez pourquoi plus de 10 000 Québécois·es la reçoivent chaque jour:
abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


La simple répartition d’actifs des FNB ne remplace pas forcément la vraie gestion active

Ont-ils des talents en gestion active?

Ça viendra peut-être, mais leur manque d’expérience en la matière explique peut-être que leurs résultats ne soient pas encore convaincants.

Prenons Vanguard, le pionnier de la gestion indicielle.

Les performances de son Portefeuille FNB de croissance sont loin de celles d’un fonds commun de placement en gestion active d’orientation semblable, le Portefeuille Fidelity croissance F.

Pour les comparer, avec le logiciel Laboratoire Morningstar, j’ai simulé un achat de 100 000 $ dans chacun des produits à la date de création du produit de Vanguard (janvier 2018).

Après plus de 4 ans, voici les résultats (en date du 31 octobre 2022):

FNB Portefeuille FNB de croissance de Vanguard (TSX: VGRO)

  • Ratio de frais: 0,24%
  • Rendement net en 2022: -12,7%
  • Rendement net depuis 1 an: -10,6%
  • Rendement net depuis 3 ans: +4,8%
  • Rendement net depuis janvier 2018: +4,5%
  • Valeur de 100 000 $ investis en janvier 2018: 127 480$

Fonds Portefeuille Fidelity croissance F (code FID2605)

  • Ratio de frais: 1,14%
  • Rendement net en 2022: -9,1%
  • Rendement net depuis 1 an:-9,8%
  • Rendement net depuis 3 ans: +7,2%
  • Rendement net depuis janvier 2018: +6,5%
  • Valeur de 100 000 $ investis en janvier 2018: 137 201$

Même en ayant payé des frais plus élevés, l’investisseur qui a choisi Fidelity aurait accumulé 9 721 $ de plus, avec une volatilité (et donc un risque) moindre.

Il faut dire que les gestionnaires actifs d’expérience sont habitués à manœuvrer sans contrainte.

  • Ils peuvent retenir les meilleures idées de leurs analystes, et ajouter au portefeuille des marchandises, de l’or, des options couvertes, des parts d’autres fonds du même émetteur de fonds, et même des fonds indiciels d’autres fournisseurs.
  • Les émetteurs de FNB, eux, ont moins d’options pour s’adapter aux conditions du marché.

Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque samedi l’infolettre InfoBref Votre argent : abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


À retenir:

  • Au cours des 20 dernières années, le rendement annuel moyen des fonds américains à gestion active performants qui cible les grandes capitalisations américaines a été aussi élevé que 12,86% par an, comparativement à 8,13% par an pour l’indice S&P 500.
  • Selon les études Spiva compilées par le fabricant d’indices Standard & Poor’s, à très long terme, 86% des fonds à gestion active ne surpasseraient pas les indices.
  • À cela, il faut préciser qu’en raison de leurs frais (même microscopiques) et des erreurs de suivi, 100% des fonds indiciels font moins bien que leur indice de référence.

Pour recevoir la chronique Conseils pour vos finances de Fabien Major chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre InfoBref Votre argent ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite

Fabien Major