ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Le Canada pourrait battre son record de médailles à Tokyo

Mis à jour le 11 août 2022
par Johanna Sabys
  • Le pays a ajouté dimanche 2 médailles de bronze à son palmarès grâce au coureur de 100 mètres Andre De Grasse et à la performance des nageuses du 4×100 m 4 nages. 
  • Avec 14 médailles récoltées jusqu’ici, le Canada est bien placé pour dépasser son record de 22 médailles – atteint à Atlanta en 1996 et à Rio en 2016. 

Aux Jeux de Rio, le pays avait obtenu 11 médailles lors des 8 premiers jours. 

Comme en 2016, les femmes se distinguent:  

  • Les Jeux de Tokyo sont les 2e consécutifs où les femmes remportent les 12 premières médailles canadiennes.
  • Au total, les Canadiennes avaient remporté 16 des 22 médailles à Rio. 

Les nageuses remportent une 6e médaille à Tokyo: 

  • Kylie Masse, Sydney Pickrem, Margaret Mac Neil et Penny Oleksiak ont offert une médaille de bronze au Canada au relais féminin 4×100 m 4 nages.
  • Il s’agit de la 7e médaille de Penny Oleksiak.
  • Elle devient ainsi l’athlète canadienne la plus médaillée de l’histoire des Jeux – devant la patineuse de vitesse Cindy Klassen et l’athlète multidisciplinaire Clara Hughes qui ont remporté 6 médailles chacune.

Andre De Grasse sur le podium du 100 mètres

Le coureur ontarien a pris la médaille de bronze au 100 mètres. 

  • Il s’agit de la 4e médaille olympique de sa carrière, la 2e en bronze au 100 mètres, et la 1re médaille remportée par un Canadien à Tokyo. 
  • L’Italien Lamont Marcell Jacobs s’est imposé en 9,80 secondes devant l’Américain Fred Kerley (9,84) et Andre De Grasse (9,90) – les 3 sprinters ont battu leurs records personnels. 
Johanna Sabys