ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le chèque de 500 $ du budget risque-t-il d’alimenter l’inflation?

Mis à jour le 24 mars 2022
par Félix Côté
  • Mardi, le gouvernement a annoncé dans le cadre de son budget une aide de 500 $ sous forme de crédit d’impôt. Elle vise à aider la plupart des contribuables québécois à faire face à la hausse du coût de la vie. 
  • Cette mesure risque d’amplifier l’inflation, croit Jean-Pierre Poulin, associé et fiscaliste chez Raymond Chabot Grant Thornton.

L’aide de 500 $ est offerte aux contribuables québécois qui gagnent 100 000 $ ou moins par année, soit la très grande majorité des contribuables.

La mesure aurait pu être modulée selon les revenus des contribuables, afin d’aider ceux qui en ont le plus besoin, dit Jean-Pierre Poulin à InfoBref. 

  • «Une personne qui gagne 100 000 $ par année n’a pas nécessairement autant besoin de 500 $ qu’une autre qui gagne 30 000 $.» 
  • «Si trop de personnes bénéficient de cette aide, cela pourrait contribuer à hausser la demande, et donc à augmenter plus rapidement les prix.» 
Félix Côté