ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Bombardier est optimiste sur son avenir, mais appelle les investisseurs à la patience

Publié le 4 mars 2021
par Alain McKenna
Bombardier est optimiste sur son avenir, mais appelle les investisseurs à la patience

Le Bombardier Global 7500.

  • Le PDG de Bombardier Éric Martel et des membres de sa direction rencontraient aujourd’hui les analystes financiers. L’objectif était d’expliquer comment l’avionneur montréalais compte renouer avec la croissance, maintenant qu’il se concentre exclusivement sur la fabrication d’avions d’affaires.
  • La direction de Bombardier croit que le marché des avions d’affaires tournera au ralenti pendant encore plusieurs années. Mais elle espère faire croître de 50% les revenus provenant du service après-vente et de la maintenance des appareils pour hausser son chiffre d’affaires de 6,5 à 7,5 milliards $US d’ici 2025.

La maintenance et le service après-vente représentent actuellement 17% du chiffre d’affaires de Bombardier.

  • L’objectif est de hausser cette part à 27% d’ici quatre ans.

Le Global 7500 est le modèle d’avion d’affaires sur lequel l’entreprise fonde ses espoirs de renouer avec la croissance.

  • Bombardier (TSX: BBD) prévoit un bénéfice d’exploitation de 1,5 milliard $US en 2022, surtout grâce aux ventes du Global 7500.
  • Avec un tel bénéfice, Bombardier dégagera dès l’an prochain des liquidités de 500 millions $US, assure l’entreprise.

La vente de ses activités ferroviaires à Alstom pour 3,6 milliards $US lui a permis de réduire sa dette nette à 4,7 milliards $US.

Elle se dit en bonne voie de réduire de 400 millions $US par an ses coûts d’exploitation, mais n’indique pas comment elle compte y parvenir.

Alain McKenna