ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS et INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

L’alcool n’est jamais bon pour la santé, même en quantité minime

Publié le 17 janv. 2023
par Johanna Sabys
L’alcool n’est jamais bon pour la santé, même en quantité minime

(Source: Vince Veras / Unsplash)

  • C’est ce que conclut le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances, après avoir révisé les lignes directrices sur la consommation d’alcool qui étaient en vigueur depuis 2011. 
  • Selon les nouveaux Repères canadiens sur l’alcool et la santé, «il n’y a pas de quantités ni de sortes d’alcool bonnes pour la santé». Les experts du CCDUS affirment que l’alcool, même en petite quantité, «entraine des conséquences pour tout le monde» – peu importe l’âge, le sexe et la tolérance à l’alcool. 

Selon les Repères canadiens sur l’alcool et la santé du CCDUS [PDF]:

Ne pas boire d’alcool offre de nombreux bénéfices, dont une meilleure santé et un meilleur sommeil.

Ne pas dépasser 2 verres par semaine (risque faible) permet généralement d’éviter les conséquences de l’alcool, pour la personne qui boit comme pour les autres.

3 à 6 verres par semaine (risque modéré) augmentent le risque de développer plusieurs cancers, dont ceux du sein et du côlon.

7 verres ou plus par semaine (risque élevé) augmentent en plus le risque d’avoir une maladie du cœur ou un AVC.

Boire plus de 7 verres par semaine augmente radicalement le risque que l’ensemble de ces conséquences surviennent.

Par ailleurs, boire plus de 2 verres par occasion est associé à un risque accru de méfaits, comme des blessures et des actes de violence, pour la personne qui boit et pour les autres.

Johanna Sabys