ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

NOUVELLES EN RAFALE

Publié le 26 août 2021
par Johanna Sabys
NOUVELLES EN RAFALE

Le premier ministre François Legault (Source: Twitter / Émilie Nadeau)

  • François Legault réclame aux partis fédéraux une hausse des transferts en santé et plus de pouvoir en immigration: le premier ministre reproche au Parti libéral et au NPD leur approche «centralisatrice» qui n’apporterait que «plus de chicane»; alors que le Parti conservateur veut augmenter les transferts en santé de 6% par an, offrirait plus de pouvoir en immigration à Québec, et réglerait 40% de la facture du 3e lien entre Québec et Lévis.
  • Erin O’Toole a promis hier aux travailleurs indépendants des prestations équivalentes à celles des salariés: s’il est élu, le chef du Parti conservateur imposerait aux entreprises qui les emploient de verser des prestations d’assurance-emploi ou de cotisations «équivalentes» à celles du Régime de pensions du Canada (RPC) – ces sommes pourraient, dit-il, «fructifier à l’abri de l’impôt» et servir à payer les cotisations au RPC. 
  • Jagmeet Singh, le chef du NPD, propose de doubler le crédit d’impôt fédéral pour l’achat d’une première maison, puis de le «transformer en un remboursement» pour permettre aux acheteurs de recevoir l’argent «au moment où ils emménagent, et non des mois plus tard» lorsqu’ils déclarent leurs revenus. 
  • Olymel: le syndicat des travailleurs de l’usine de Vallée-Jonction a refusé l’offre d’arbitrage proposée mercredi par le ministre du Travail Jean Boulet – le ministre demande maintenant au médiateur spécial de faire un blitz pour que les parties s’entendent d’ici dimanche.
  • L’Université Ryerson, à Toronto, a décidé hier de changer de nom, car l’héritage de son homonyme ne «reflète pas les valeurs et la diversité» de l’établissement – Egerton Ryerson a joué un rôle important dans la création du système scolaire public et des pensionnats autochtones.
Johanna Sabys