ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Contenu produit pour le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie

Les Prix du Québec : célébrer la science d’ici

Les Prix du Québec : célébrer la science d’ici

(crédit photo: Pat Lachance)

Le nom des lauréats et des lauréates des Prix du Québec 2023 a été dévoilé au cours des derniers jours. Cette distinction, la plus haute à être décernée par le gouvernement, récompense les réalisations de personnes d’exception évoluant dans les milieux de la culture et de la science. Ces prix visent à refléter la richesse et l’essor du savoir-faire québécois dans ces domaines.

Découvrez les sept personnes lauréates scientifiques 2023!

Science : sept personnes lauréates exceptionnelles

Les Prix du Québec sont attribués à des personnes qui ont une influence significative dans le secteur scientifique.

Cette année, ils soulignent des carrières remarquables en lien avec, notamment, la justice sociale, l’espace, les neurosciences, les effets du stress, la prévention du cancer et la régénération de la forêt.


Chercheuse ayant consacré sa carrière à l’avancement des connaissances en neurosciences, Maryse Lassonde a remporté le prix Armand-Frappier pour ses réalisations portant sur la compréhension du cerveau humain.

Elle a également contribué à accroître la visibilité et la présence des femmes en science.


Le prix Léon-Gérin a été remis à Jane Jenson, professeure de renommée internationale ayant mené des recherches sur plusieurs enjeux sociaux, dont les mutations de la citoyenneté sociale, l’action publique et les rapports sociaux inégaux entre les hommes et les femmes.


Le scientifique et entrepreneur – il a fondé 19 entreprises technologiques de pointe! – Richard Boudreault s’est vu décerner le prix Lionel-Boulet pour l’ensemble de son œuvre, qui inclut la recherche dans les domaines du nucléaire, de l’exploration spatiale et de la durabilité environnementale.


Professeure titulaire à l’École de travail social de l’Université de Montréal, Céline Bellot a obtenu le prix Marie-Andrée-Bertrand.

Tout au long de sa carrière, elle a œuvré contre les injustices sociales et la discrimination, et a contribué à une culture de tolérance. Ses travaux sur la judiciarisation et l’itinérance ont mené à des retombées concrètes.


Le prix Marie-Victorin a été remis à Christian Messier, chercheur mondialement reconnu.

Ses travaux sur la biodiversité forestière et la régénération de la forêt ont grandement concouru à une meilleure gestion des ressources au Canada et à la conservation des forêts ici et à l’international. 


Jacques Simard a quant à lui été sélectionné pour le prix Wilder-Penfield, qui récompense l’ensemble de sa carrière, vouée à la lutte contre les cancers hormonosensibles.

Ses travaux ont permis d’améliorer la prévention, la détection précoce et la prise en charge de ce type de cancer.


Enfin, le prix Relève scientifique a souligné l’excellence des recherches en psychoneuroendocrinologie de Marie-France Marin.

Ces recherches, auxquelles elle a consacré l’ensemble de sa carrière, portent sur les effets du stress sur la mémoire, les émotions ainsi que le conditionnement de la peur, l’anxiété et le trouble de stress post-traumatique.

Il est à noter que Nicolas Berthelot et Jean-François Lapierre étaient finalistes pour ce prix.


Les personnes lauréates de cette année ont reçu leur prix – une médaille en argent créée par une joaillière québécoise et gravée à leur nom, un parchemin calligraphié et signé par le premier ministre François Legault de même qu’une épinglette en argent plaqué or – à l’occasion d’une cérémonie qui a eu lieu le 22 novembre au Palais Montcalm, à Québec. On y a notamment annoncé que le prix Relève scientifique a été renommé en l’honneur de M. Hubert Reeves, en plus de dévoiler la création d’un nouveau prix en innovation pour 2024 (consultez le communiqué à ce sujet).

Les Prix du Québec s’accompagnent d’une bourse de 30 000 $, à l’exception du prix Relève scientifique, qui comprend un chèque de 10 000 $.

La période de dépôt de candidatures pour les Prix du Québec 2024 s’étendra du 12 janvier au 11 mars prochains.

Félicitations aux personnes lauréates!

Pour en savoir plus sur les Prix du Québec, c’est par ici! >