ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Huit entreprises peuvent polluer au-delà des normes permises

Publié le 26 août 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • Le ministère de l’Environnement du Québec a dévoilé aujourd’hui une liste de 8 usines qui sont autorisées à polluer davantage que les normes environnementales en vigueur dans la province. 
  • La semaine dernière, plusieurs ministres, dont celui de l’Environnement Benoit Charrette, avaient dit que 89 usines avaient ce type autorisation. L’information était erronée. 

Le cabinet du ministre avait par la suite rectifié l’information, mais sans donner le nombre précis d’usines effectivement autorisées à polluer plus que la norme. 

Les 8 usines ont droit à des dérogations aux normes de pollution en vigueur au Québec pour diverses raisons, par exemple historiques, ou pour leur permettre de faire des travaux d’entretien. 

Abitibi-Témiscamingue

  • Fonderie Horne, à Rouyn-Noranda (cuivre)
  • Usine Rayioner, à Témiscaming (pâtes et papier)

Mauricie

  • Usine Westrock, à La Tuque (pâtes et papier)
  • Usine Kruger Wayagamack, à Trois-Rivières (pâtes et papier)

Nord-du-Québec

  • Kraft Nordic S.E.C. – Domtar, à Lebel-sur-Quévillon (pâtes et papier)

Saguenay-Lac-Saint-Jean

  • Elkem Métal, à Saguenay (métallurgie)
  • Rio Tinto Alcan, usines d’Arvida et de Laterrière, à Saguenay (aluminium)

Outre ces 8 usines, parmi les 89 établissements cités initialement:

  • 12 ne sont plus en exploitation; et 
  • 69 se sont fait imposer des normes similaires à la règlementation québécoise ou plus sévères.
Félix Côté