ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS PROFESSIONNELS ET
GENS D’AFFAIRES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Les consommateurs québécois en 2021: prudents, moins attirés par les nouveautés, mais désireux d’acheter québécois

Publié le 13 déc 2020
par Alain McKenna
  • Dans l’ensemble, les consommateurs québécois seront plus prudents dans leurs achats en 2021.
  • Ils consommeront moins et ils consommeront mieux, en privilégiant des produits de marques québécoises et moins nocifs pour l’environnement, selon les données de Crop sur les habitudes de consommation des Québécois.

La pandémie a eu un impact immédiat sur les habitudes de consommation au Québec, mais trois des principales tendances pour 2021 sont le prolongement d’une évolution qui s’est amorcée plus tôt.

  • Le pic de consommation semble être derrière nous: Crop considère que 52% des gens sont très enthousiastes à l’idée de consommer en 2020, comparativement à 61% en 2018.
  • Les marques québécoises sont de plus en plus populaires: 31% des gens disent privilégier les produits locaux en 2020, contre 22% en 2016.
  • Les plus récentes nouveautés n’attirent plus autant: 30% des répondants se considèrent comme des adopteurs précoces de nouveaux produits en 2020, un recul par rapport aux 38% de 2018.

Pour les détaillants québécois, c’est une bonne nouvelle: l’achat local est en vogue, que ce soit en personne ou sur Internet.

Pour les consommateurs, c’est un changement de culture, explique dans une analyse le président de Crop, Alain Giguère: 

  • «On assiste au renversement de la poussée exceptionnelle d’une culture de consommation (…) dont l’apogée est survenu en 2018. 
  • À partir de 2019, cette tendance a commencé à s’inverser et la Covid-19 de 2020 a accéléré ce renversement.»
Alain McKenna