ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le chef du gouvernement allemand est au Canada pour parler de sécurité énergétique

Publié le 21 août 2022
par Johanna Sabys

Olaf Scholz et Justin Trudeau (Source: Twitter du premier ministre)

  • Le chancelier allemand Olaf Scholz est en visite au pays jusqu’à mardi. Plusieurs médias ont rapporté qu’il devrait conclure avec le gouvernement Trudeau un accord pour de futures exportations d’hydrogène canadien.
  • Justin Trudeau affirme qu’un partenariat avec l’Allemagne et d’autres pays européens transformera, dans les décennies à venir, le Canada en un «fournisseur essentiel» d’énergie verte. 

Le premier ministre fédéral a souligné vendredi que la guerre en Ukraine avait accéléré la transition énergétique. 

  • Selon lui, le Canada doit aider les pays européens à se libérer de leur dépendance à l’égard des hydrocarbures russes. 

Olaf Scholz et Justin Trudeau devraient signer un accord sur l’hydrogène à Stephenville, à Terre-Neuve-et-Labrador. 

  • Une centrale énergétique carboneutre devrait bientôt y être construite. 
  • Elle fabriquera de l’hydrogène et de l’ammoniac produits à partir d’énergie éolienne et qui seront destinés à l’exportation. 

Pas d’exportations d’hydrogène vers l’Allemagne dans l’immédiat 

Trudeau a reconnu que le Canada ne disposait pour l’instant pas des «outils» pour fournir de l’énergie verte aux pays européens à «l’échelle dont ils auraient besoin». 

  • Mais il dit que le pays doit transformer ses ressources énergétiques au cours des prochaines «années et décennies». 
Johanna Sabys