ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

La GRC a contribué à éradiquer un des pires logiciels malveillants sur Internet

Publié le 28 janv. 2021
par Alain McKenna
La GRC a contribué à éradiquer un des pires logiciels malveillants sur Internet

(Source: Pixabay)

  • Emotet est un «cheval de Troie», un virus inséré dans une pièce jointe à un courriel ou dans un lien de téléchargement d’un logiciel que les gens installent sur leur poste informatique. Il représentait 60% des cyberattaques dans le monde.
  • La Gendarmerie royale du Canada a découvert au Québec deux serveurs qui hébergeaient ce logiciel malveillant. Elle a ensuite contacté les forces policières de sept autres pays afin de démanteler l’ensemble du réseau qui était derrière Emotet.

Deux individus ont été arrêtés en Ukraine par les autorités locales, à la suite d’un appel de la GRC à Europol.

  • Les policiers ont aussi saisi sur place du matériel informatique, des lingots d’or et des liasses de billets de banque américains.

Emotet sera encore actif pendant quelques mois.

  • Selon la GRC, ce logiciel malveillant est présent sur plus de 1,7 million de postes informatiques répartis dans 226 pays.
  • Un correctif logiciel devrait être publié d’ici avril pour effacer Emotet des postes infectés.

Ce n’est pas la fin des logiciels malveillants pour autant.

  • Malgré l’éradication d’Emotet, des variants de ce logiciel ont été créés par d’autres pirates et sont toujours actifs sur Internet.
  • Selon l’agence de cybersécurité Seqrite, il y a toutes les heures environ 13 000 cyberattaques impliquant une forme ou une autre de logiciel malveillant.
Alain McKenna