Comment la position des banques centrales sur les taux d’intérêt vont vous affecter

par Alain McKenna
  • La Réserve fédérale américaine, la Banque centrale européenne et la Banque du Canada ont tour à tour déclaré vouloir garder les taux d’intérêt bas au moins jusqu’en 2023.
  • Cette stratégie favorise l’embauche et l’investissement, mais elle risque de provoquer une hausse du coût de la vie.

La Fed et la BCE ont tenu à peu près les mêmes propos que la Banque du Canada, à la fin de la semaine dernière: des taux d’intérêt faibles sont le meilleur moyen de relancer rapidement l’économie.

Paradoxalement, le Canada et les États-Unis adoptent la même stratégie, mais pour des raisons opposées.

  • Aux États-Unis, l’endettement des ménages est à un niveau record et pourrait devenir insupportable si les taux d’intérêt grimpent.
  • Au Canada, les ménages sont moins endettés qu’au début de l’année, mais pas le gouvernement fédéral, dont l’intervention est jugée cruciale pour maintenir l’économie du pays à flot.
Alain McKenna