ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Marché IMMOBILIER

Que faire avec une maison qui ne se vend pas?

Mis à jour le 1er déc 2023
Félix Côté
par Félix Côté
Journaliste
Que faire avec une maison qui ne se vend pas?

(Source: Royal Lepage)

  • Vous souhaitez vendre votre maison? Malheureusement, la situation est beaucoup moins favorable qu’elle ne l’était pendant la pandémie. L’inflation, les taux d’intérêt élevés et les craintes d’un ralentissement économique font que beaucoup de potentiels acheteurs hésitent à faire des offres d’achat. Par conséquent, certaines maisons restent longtemps sur le marché.
  • Dans ce contexte, vous aurez de meilleures chances de vendre si vous adaptez la mise en marché de votre maison.

Il y a plusieurs moyens d’adapter la mise en marché pour faire en sorte que votre maison se démarque.

Rendre votre maison plus attrayante

Commencez par corriger les petits défauts susceptibles de laisser transparaitre un manque d’entretien.

  • Par exemple, réparez les trous dans les murs, puis repeinturez.

Envisagez d’entreprendre des travaux d’entretien plus importants.

  • Si votre toiture est à refaire et que les fenêtres sont en fin de vie, vous pourriez corriger au moins l’une de ces 2 situations.
  • Vous rassurerez ainsi (partiellement) vos acheteurs potentiels. N’oubliez pas qu’un de leurs objectifs est sans doute d’acheter une maison qui leur causera le moins de soucis possible.

Ne vous précipitez pas dans des travaux cosmétiques majeurs.

Certes, une salle de bain fraichement rénovée de fond en comble pourrait avoir un effet tape à l’œil auprès de certains acheteurs.

Mais il n’est pas certain que leurs gouts correspondent aux vôtres.

  • Beaucoup de nouveaux acheteurs préfèreront gérer eux-mêmes les travaux cosmétiques.

Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque samedi l’infolettre InfoBref Votre argent. Elle est gratuite: abonnez-vous ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite

Trouvez le bon prix

Assurez-vous de connaitre sa juste valeur marchande. C’est important d’afficher votre maison à un prix qui reflète la valeur marchande.

  • Un prix trop bas peut laisser penser que quelque chose cloche avec votre maison.
  • Un prix trop élevé fera fuir les acheteurs moins ouverts à négocier et dont le budget est moins élevé.

Attention à ne pas confondre la valeur municipale à la valeur marchande.

La valeur municipale, aussi appelée valeur foncière, sert à calculer le montant des taxes scolaires et municipales lié à une propriété.

  • Cette valeur est mise à jour tous les trois ans par l’organisme municipal responsable de l’évaluation.

La valeur marchande fluctue selon les conditions du marché.

  • Cette valeur tient compte de plusieurs facteurs, dont l’offre et la demande, les caractéristiques de la maison et les prix auxquels se sont récemment vendues des propriétés comparables.

À moins d’avoir de bonnes connaissances en immobilier, il n’est pas facile de déterminer soi-même la valeur marchande.

Deux types de professionnels peuvent vous aider:

  • un courtier immobilier; et
  • un évaluateur agréé. Son rapport peut servir d’argument de négociation.  

Découvrez tous nos articles consacrés à l’immobilier dans la section ARGENT d’InfoBref, et abonnez-vous à l’infolettre InfoBref Votre argent pour recevoir gratuitement chaque samedi des conseils pour gagner plus, dépenser mieux et investir plus efficacement (détails en cliquant Infolettres en haut à droite sur cette page)

Élaborez une stratégie de mise en marché

Faites un home staging.

Ce procédé vise à rendre votre maison plus attrayante en désencombrant les pièces, en adoptant un style décoratif neutre (par exemple, pas de trophées de chasse sur les murs), en enlevant les photos familiales et en nettoyant de fond en comble.

Nettoyez aussi l’extérieur et le terrain.

Pensez à une stratégie de négociation. Ne tenez pas mordicus au prix que vous affichez.

  • Conserver une maison plus longtemps afin d’obtenir un certain prix coute souvent plus cher que de laisser partir la maison à un prix légèrement inférieur.
  • En plus du prix, vous pouvez négocier les conditions de vente, comme les inclusions, le délai d’occupation et la prise en charge de certaines rénovations.

Pour recevoir chaque mois cette chronique «Marché Immobilier», abonnez-vous gratuitement à l’infolettre InfoBref Votre argent: chaque samedi, vous recevrez des conseils pour gagner plus, dépenser mieux et investir plus efficacement. Inscrivez-vous gratuitement ici ou cliquez Infolettres en haut à droite

Félix Côté