ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

GAGNER plus

Évitez 5 pièges tendus par les cartes de crédit

Mis à jour le 15 avr. 2023
Olivier Schmouker
par Olivier Schmouker
Chroniqueur à InfoBref
Évitez 5 pièges tendus par les cartes de crédit

[crédit photo: Rudy et Peter Skitterians | Pixabay]

  • Les cartes de crédit sont un outil financier très utile, mais elles tendent des pièges à ceux qui ne savent pas s’en servir adéquatement.
  • Voici les pièges à surveiller, notamment celui qui consiste à succomber aux charmes des avances de fonds, et comment les éviter.

Piège numéro 1: les frais de retard

Les frais de retard de paiement sont l’une des principales raisons pour lesquelles les détenteurs de cartes de crédit peinent à rembourser leurs dettes.

Il est crucial de faire tout ce que vous pouvez pour éviter ces frais supplémentaires, qui peuvent s’accumuler rapidement.

Planifiez vos paiements.

  • Vérifiez sur votre relevé de compte la date d’échéance de votre prochain paiement. 
  • Notez cette date dans votre agenda ou, mieux, configurez une alerte pour vous rappeler de faire votre paiement à temps.

Prévoyez la somme minimale à verser.

  • Chaque mois, versez au moins la somme minimale à payer pour éviter les frais de retard (en vous souvenant qu’il est bien évidemment préférable de payer intégralement votre solde).
  • Assurez-vous d’avance que vous serez en mesure de régler ce montant en le mettant de côté.
  • Si cela vous est impossible, contactez votre fournisseur de carte de crédit pour discuter des options qui s’offrent à vous: il pourra peut-être vous offrir des modalités spéciales de paiement, voire reporter la date d’échéance.

Pour trouver la carte de crédit qui vous convient le mieux, utilisez notre comparateur de cartes de crédit


­Consultez la section ARGENT d’InfoBref avec chaque jour nos nouvelles brèves, et chaque mois nos conseils en finances personnelles, consommation et investissement.
Pour les recevoir gratuitement par courriel, abonnez-vous aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Piège numéro 2: les frais d’intérêts

La meilleure façon d’éviter les frais d’intérêts est bien sûr de payer chaque mois votre solde en entier.

  • Si vous ne payez que le montant minimum ou moins que le solde, vous accumulerez des intérêts sur le solde impayé, ce qui peut se traduire par des frais d’intérêts élevés et une augmentation de vos dettes.

Par prudence, vous pourriez planifier un remboursement toutes les semaines, ou toutes les 2 semaines, pour que la fréquence corresponde à celle de votre paie.

  • Régler en plusieurs versements contribuera à alléger votre stress financier, et à entretenir une bonne cote de crédit.

S’il vous est difficile de payer votre solde en entier chaque mois, essayez d’en payer autant que possible pour:

  • réduire votre solde impayé;
  • minimiser les frais d’intérêts;
  • accélérer le remboursement de vos dettes; et
  • améliorer votre historique de crédit.

Notre comparateur de carte de crédit permet de sélectionner les cartes qui appliquent les taux d’intérêt les plus bas.

Consultez notre sélection des 5 cartes de crédit qui offrent les meilleures remises en argent>

Piège numéro 3: les frais annuels

Certaines cartes de crédit comportent des frais annuels, qui s’expliquent la plupart du temps par l’obtention en échange de certains avantages (points en prime lorsqu’on voyage ou remises en argent).

Le meilleur moyen d’éviter ces frais est d’opter pour une carte de crédit sans frais.

Tenez compte de 2 points importants, cependant:

  • Les cartes de crédit sans frais peuvent imposer des taux d’intérêt plus élevés que celles qui exigent des frais annuels.
  • Aussi, la valeur monétaire des avantages offerts par une carte correspondant bien à votre profil de dépense peut dépasser le montant des frais annuels qu’elle exige.

Par conséquent, une carte sans frais peut se révéler moins intéressante en fin de compte qu’une carte avec frais et avantages.

Tout dépend de l’utilisation que vous faites de la carte.

Également, notez que certaines cartes offrant des avantages peuvent, à l’occasion d’une promotion, vous dispenser de frais annuels la première année.


Savoir l’essentiel des nouvelles chaque matin en 5 minutes? C’est possible, grâce à l’infolettre quotidienne d’InfoBref. Simple, claire, et utile. Faites comme plus de 20 000 Québécois·es, essayez-la: abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Piège numéro 4: les avances de fonds

Les avances de fonds sont une option offerte par certaines cartes de crédit qui vous permettent d’emprunter de l’argent comptant, mais ces transactions entrainent souvent des frais supplémentaires et des taux d’intérêt plus élevés que les achats classiques.

  • En général, ces frais peuvent grimper jusqu’à 5% du montant avancé. 

L’important est de prendre conscience que les avances de fonds ne devraient être utilisées qu’en cas de dernier recours.

  • Si vous avez vraiment besoin d’argent comptant, il est souvent plus avantageux d’utiliser une carte de débit ou de retirer de l’argent à un guichet automatique.

Si vous recourez tout de même à une avance de fonds, remboursez rapidement l’argent emprunté – idéalement le jour même, puisque les intérêts commencent à s’accumuler au moment du retrait d’argent. 

  • Les paiements minimums sur les avances de fonds sont souvent plus élevés que les paiements minimums pour les achats classiques, ce qui risque d’alourdir vos dettes.

Consultez notre sélection des 5 meilleures cartes de crédit offrant des avantages pour les voyages>

Piège numéro 5: la limite de crédit

Dépasser votre limite de crédit peut être lourd de conséquences.

  • Même si vous ne la dépassez que de quelques dollars, cela peut entrainer des frais supplémentaires et des pénalités.
  • Ce dépassement pourrait également faire augmenter votre taux d’intérêt.

Pour protéger votre cote de crédit, mieux vaut rester nettement en-dessous de votre limite de crédit.

  • On recommande de ne pas utiliser plus de 30% de la limite de crédit pour ne pas affecter négativement votre score de crédit.
  • Cette précaution peut justifier de répartir vos dépenses entre plusieurs cartes de crédit plutôt que de toutes les concentrer sur une seule.

L’idéal est de garder constamment un œil sur votre budget, afin de ne pas tomber dans le rouge.

  • Si vous réalisez que vous êtes sur le point de dépasser votre limite, le mieux est d’entrer rapidement en contact avec votre émetteur de carte de crédit.
  • Vous pourrez lui demander d’accroitre votre limite de crédit. (Bien entendu, votre responsabilité financière en sera accrue d’autant.)

Bref, pour éviter de tomber dans l’un des pièges tendus par vos cartes de crédit, la clé est de dépenser de manière responsable et de rembourser votre solde en totalité avant chaque échéance.

Trouvez la carte de crédit qui vous convient le mieux: utilisez notre comparateur de cartes de crédit

Pour recevoir chaque mois la chronique «GAGNER plus» et les autres conseils de nos experts en finances personnelles et consommation, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre InfoBref Votre argent ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite

Olivier Schmouker