Vaccins anti-Covid-19

L’actualité de la recherche sur des vaccins pour protéger contre la Covid-19, et sur la disponibilité et l’utilisation de ces vaccins au Québec et au Canada

Le Québec n’est pas à l’abri d’une troisième vague

Publié le 23 mars 2021
Le Québec n’est pas à l’abri d’une troisième vague

François Legault (photo Twitter)

  • Malgré la hausse du nombre de cas de Covid-19 causés par les variants dans certaines régions, François Legault assure que le Québec n’est pas entré dans une nouvelle vague d’infections.
  • Mais il faut toutefois «rester prudents», ajoute le premier ministre, les prochaines semaines seront «déterminantes».

Pour le moment, «le Québec résiste à la troisième vague», dit François Legault. Le nombre d’infections reste stable autour de 700 nouveaux cas par jour.

Aucune région ne devrait changer de zone cette semaine.

  • Le premier ministre a toutefois appelé à la prudence les habitants du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de l’Outaouais – actuellement en zone orange.

Deux nouveaux assouplissements sont par ailleurs ajoutés. Québec autorise:

  • dès demain, la réouverture des salles à manger dans les résidences pour personnes âgées où au moins 75% des résidents ont été vaccinés depuis trois semaines; et
  • à partir du 29 mars, un retour en classe à temps plein des élèves de secondaire 3, 4 et 5 en zone rouge.

Pendant ce temps, la vaccination progresse: le cap du million de Québécois vaccinés sera atteint dans la journée.

  • François Legault doit d’ailleurs recevoir sa première dose vendredi à Montréal.
Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Un nouvel essai clinique confirme l’efficacité du vaccin d’AstraZeneca, même chez les 65 ans et plus

Publié le 22 mars 2021
  • D’après les résultats d’un nouvel essai clinique de phase III réalisé aux États-Unis, AstraZeneca dit que son vaccin est efficace à 79% pour prévenir les symptômes de la Covid-19, et qu’il permet d’éviter 100% des formes sévères et des hospitalisations.
  • Ce nouvel essai clinique était exigé par les États-Unis. Il n’a mis en évidence aucune hausse du risque de caillots sanguins. Par ailleurs, le vaccin se révèle efficace à 80% chez les plus de 65 ans – alors que les données sur cette tranche d’âge étaient jugées insuffisantes dans l’essai clinique réalisé en novembre dernier. 

Le nombre de patients Covid hospitalisés descend près de 500

Publié le 21 mars 2021
  • Hier, 501 Québécois étaient hospitalisés à cause de la Covid-19. Il s’agit du nombre le plus bas depuis le 1er novembre. Avec moins de 700 nouveaux cas, le nombre d’infections, lui, reste stable.
  • La campagne de vaccination a atteint samedi un nouveau record avec 38 000 doses administrées en une journée. Au total, près de 945 000 Québécois ont été vaccinés – soit 11,1% de la population.  

Christian Dubé demande l’aide du secteur privé pour ouvrir jusqu’à 50 sites de vaccination à travers la province

Publié le 19 mars 2021
Christian Dubé demande l’aide du secteur privé pour ouvrir jusqu’à 50 sites de vaccination à travers la province

Esquisse du site de vaccination de CAE, à Saint-Laurent (image CAE)

  • Le ministre de la Santé cherche des grandes entreprises établies un peu partout au Québec prêtes à prendre en charge la vaccination de leurs employés, des membres de leurs familles et du reste de la population.
  • Le gouvernement provincial aimerait créer entre 25 et 50 sites de vaccination qui seraient chacun en mesure de vacciner un total de 15 000 à 25 000 personnes, sur une période de trois à quatre mois débutant en mai.

Cette initiative ne vise pas à prioriser la vaccination des employés des grandes entreprises, assure le ministre Dubé.

  • L’ordre de priorité dans l’attribution des vaccins sera assuré par la santé publique.
  • Les entreprises se chargeront ensuite «de vacciner les groupes cibles dans [leur] secteur [géographique]», a précisé Marc Parent, président et chef de la direction de CAE, qui était aux côtés de Christian Dubé pour présenter la nouvelle mesure.

CAE, de Montréal, sera l’une des premières entreprises participantes. Air Canada, Bombardier et Aéroports de Montréal envisagent également de participer.

Québec pense pouvoir vacciner 500 000 Québécois rapidement, grâce à ce plan.

  • Un million de doses de vaccin seront mises à la disposition des entreprises qui veulent participer. Elles devront également se charger de donner la deuxième dose nécessaire pour immuniser les gens contre la Covid-19.
  • Ces pôles s’ajouteront aux autres sites de vaccination que Québec a mis en place pour garantir que tous les Québécois qui le souhaitent puissent être vaccinés avant le 24 juin.
Alain McKenna
En savoir plus En savoir plus

Quelles sont les conclusions de l’enquête menée sur le vaccin d’AstraZeneca en Europe?

Publié le 18 mars 2021
Quelles sont les conclusions de l’enquête menée sur le vaccin d’AstraZeneca en Europe?

(Source: AstraZeneca)

  • Après une enquête, l’Agence européenne des médicaments (AEM) réaffirme que les avantages du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca l’emportent sur les risques d’effets secondaires.
  • Néanmoins, elle ne peut pas exclure tout lien entre le vaccin et de rares problèmes de coagulation sanguine. 

La directrice générale de l’AEM Emer Cooke a dévoilé les conclusions d’une enquête menée par un comité d’experts, après la suspension du vaccin d’AstraZeneca par une quinzaine de pays européens.

Selon le comité, le vaccin est «sûr et efficace» et il «n’est pas associé à une hausse du risque de thrombose».

  • L’enquête confirme que le nombre de cas de caillots sanguins signalés chez quelques personnes vaccinées est plus faible que le nombre de cas dans l’ensemble de la population.

Toutefois, les experts indiquent qu’ils ne peuvent pas exclure pour autant définitivement l’existence éventuelle d’un lien entre le vaccin et de rares troubles de la coagulation sanguine qui ont été constatés chez des personnes vaccinées.

  • Des études vont donc se poursuivre pour déterminer s’il existe un lien de causalité.

En attendant, par précaution, un avertissement sur ce possible effet secondaire va être ajouté sur l’étiquette du vaccin.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Ottawa confirme que tous les Canadiens qui le veulent pourront être vaccinés d’ici fin juin

Publié le 18 mars 2021
Ottawa confirme que tous les Canadiens qui le veulent pourront être vaccinés d’ici fin juin

(Source: Pexels)

  • Le major général Dany Fortin, responsable de la distribution des vaccins, juge «réaliste» l’objectif du gouvernement Legault de vacciner tous les Québécois qui le souhaitent d’ici le 24 juin.
  • Le Canada doit en effet recevoir d’ici là assez de doses pour vacciner toute sa population. Pfizer et Moderna auront alors livré 33 millions de doses. 20 millions de doses d’AstraZeneca et 10 millions de Johnson & Johnson doivent s’y ajouter, les dates de livraisons restent encore à préciser pour ces deux autres fabricants.

Tous les Québécois peuvent-ils être vaccinés avant le 24 juin?

Publié le 17 mars 2021
Tous les Québécois peuvent-ils être vaccinés avant le 24 juin?

(Source: Pixabay)

  • L’objectif du gouvernement est d’administrer au moins une dose de vaccin à 75% des adultes d’ici la Fête nationale. Mardi soir, au moment de l’annonce de cet objectif, il restait exactement 100 jours à Québec pour vacciner environ 5 millions de personnes.
  • Quelque 800 000 Québécois ont reçu une première dose jusqu’ici, soit 9,5% de la population. Si le gouvernement veut tenir son pari, il devra augmenter le rythme de la vaccination. 

La cible à atteindre d’ici le 24 juin est «tout à fait réaliste», assure le ministre de la Santé Christian Dubé.

Pour comparaison, chaque année, le vaccin contre la grippe peut être administré à 250 000 personnes par semaine, comme le rappelle souvent le ministre. 

De plus, pour la lutte contre la Covid-19, de grands centres de vaccination ont été mis en place, et plus de 1000 pharmacies pourront bientôt vacciner dans toute la province.

Depuis la semaine dernière, le nombre de doses administrées chaque jour est en hausse. 34 000 personnes ont pu être vaccinées lors de la meilleure journée.

Néanmoins, pour vacciner 5 millions de personnes d’ici la Fête nationale, Québec devrait désormais administrer plus de 50 000 doses par jour, soit plus de 350 000 doses par semaine.

Selon Christian Dubé, les personnes âgées de plus de 70 ans qui souhaitent se faire vacciner ont:

  • soit déjà reçu une première dose de vaccin;
  • soit ont obtenu un rendez-vous dans les prochains jours pour la recevoir.

Québec prévoit que toutes les personnes de plus de 65 ans seront vaccinées une première fois d’ici la mi-avril.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Christian Dubé espère recevoir le vaccin d’AstraZeneca dans les prochains jours

Publié le 16 mars 2021
  • Le ministre de la Santé, né en 1956, a indiqué qu’il avait pris rendez-vous pour se faire vacciner à Montréal dans les jours qui viennent. Le ministre dit qu’il espère recevoir le vaccin d’AstraZeneca.
  • Selon Christian Dubé, seulement 1 à 2% des personnes ont refusé le vaccin d’AstraZeneca dans les centres de vaccination. Le directeur de la santé publique Horacio Arruda dit rester «convaincu» que les inquiétudes actuelles en Europe au sujet de ce vaccin s’avéreront infondées. 

Le vaccin d’AstraZeneca peut maintenant être utilisé sans limite d’âge partout au Canada

Publié le 16 mars 2021
Le vaccin d’AstraZeneca peut maintenant être utilisé sans limite d’âge partout au Canada

(Photo AstraZeneca)

  • Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a annoncé ce matin qu’il recommande désormais d’administrer le vaccin d’AstraZeneca à tous les Canadiens âgés de 18 ans et plus.
  • Le mois dernier, lorsque Santé Canada a approuvé ce vaccin, le CCNI estimait que les données sur les personnes âgées de 65 ans et plus étaient insuffisantes pour le recommander pour ce groupe d’âge. Le comité a levé sa restriction aujourd’hui, après avoir examiné de nouvelles études.

En Europe, la directrice de l’Agence européenne des médicaments Emer Cooke a réaffirmé qu’elle est «fermement convaincue» que les avantages du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca l’emportent sur les risques d’effet secondaire.

Néanmoins, plusieurs pays européens ont suspendu son utilisation en attendant les résultats d’une enquête qui doit déterminer s’il existe un lien entre le vaccin et quelques cas de caillots sanguins.

  • Après l’Allemagne, la France, l’Italie, la Slovénie, l’Espagne, le Portugal et la Lettonie hier, la Suède, le Luxembourg et Chypre ont à leur tour suspendu le vaccin aujourd’hui. 

Au Québec, quelques centaines de personnes auraient refusé de recevoir ce vaccin, qui est administré à domicile et dans les centres de vaccination de la province.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

Les pharmaciens montréalais commencent la vaccination

Publié le 14 mars 2021
  • À partir d’aujourd’hui, il est possible de prendre rendez-vous dans plus de 350 pharmacies du grand Montréal pour se faire vacciner contre la Covid-19. Plus de 1000 autres pharmacies devraient se joindre à la campagne de vaccination dans les autres régions le mois prochain.
  • Le Québec a atteint vendredi un nombre record de vaccinations en une journée, avec plus de 30 000 doses administrées. En date d’hier, plus de 715 000 Québécois avaient reçu une première dose.

Québec réaffirme que le vaccin d’AstraZeneca est «sécuritaire»

Publié le 14 mars 2021
  • Le ministre de la Santé Christian Dubé a voulu hier rassurer les Québécois sur l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca, alors que l’Irlande et les Pays-Bas viennent à leur tour de suspendre ce vaccin – déjà suspendu dans trois autres pays européens.
  • En Europe, une enquête est en cours pour déterminer s’il existe un lien entre le vaccin d’AstraZeneca et quelques rares cas de caillots sanguins. Mais comme aucun des lots d’où provenaient les vaccins impliqués dans ces cas n’a été expédié au Canada, et comme aucun effet indésirable n’a été rapporté ici, Santé Canada continue à recommander l’administration du vaccin. 

Pourquoi le Danemark, la Norvège et l’Islande ont-ils suspendu l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca?

Publié le 11 mars 2021
Pourquoi le Danemark, la Norvège et l’Islande ont-ils suspendu l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca?

(Source: AstraZeneca)

  • Les trois pays de l’Europe du Nord ont décidé de ne plus administrer le vaccin d’AstraZeneca pendant deux semaines «par précaution» – le temps de déterminer s’il existe un lien entre ce vaccin et quelques rares cas de caillots sanguins.
  • Au Québec, le directeur national de santé publique Horacio Arruda dit qu’aucune preuve n’indique que le vaccin d’AstraZeneca présente plus de risques que les autres. C’est également ce qu’assurent l’Agence européenne du médicament et le fabricant du vaccin. 

Le Danemark, la Norvège et l’Islande ont décidé une suspension après avoir eu connaissance de plusieurs cas graves. En Europe, sur cinq millions de personnes qui ont reçu une première dose du vaccin:

  • 30 personnes ont développé des caillots sanguins; et
  • une infirmière autrichienne est décédée d’une thrombose – un grave trouble de la coagulation sanguine.

Néanmoins, selon l’Agence européenne des médicaments, rien ne démontre que les personnes qui ont reçu le vaccin d’AstraZeneca courent le risque d’une plus forte coagulation sanguine.

  • Le nombre de cas de thrombose chez les personnes vaccinées n’est pas supérieur au nombre observé dans l’ensemble de la population.

Ailleurs en Europe, l’Autriche, l’Estonie, la Lituanie, la Lettonie et le Luxembourg ont uniquement interdit un lot de vaccins d’AstraZeneca – celui d’où était tiré le vaccin administré à l’infirmière autrichienne décédée. 

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus