ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Jeune entreprise québécoise innovante

Phyla veut vous accompagner aux toilettes… pour soigner votre intestin

Mis à jour il y a 22 h
par Patrick Pierra

Paul Godin, cofondateur et chef des opérations de Phyla

  • Avez-vous ou connaissez-vous une personne qui a régulièrement des problèmes d’intestin? En Amérique du Nord, une personne sur 10 souffre d’une maladie inflammatoire de l’intestin, comme la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse, ou encore du syndrome du côlon irritable.
  • Ce sont des maladies éprouvantes, un peu taboues, et qui coûtent cher à traiter. Phyla, une jeune pousse technologique montréalaise, veut améliorer la qualité de vie de ceux qui en souffrent.

Le problème auquel l’entreprise s’attaque:

Les maladies chroniques de l’intestin ont un impact très négatif sur la qualité de vie des malades.

  • «Ils vont aux toilettes souvent et sont sujets à des inflammations, des infections et des abcès», explique à InfoBref Paul Godin, cofondateur et chef des opérations de Phyla.
  • «Ces maladies sont complexes, les diagnostiquer prend beaucoup de temps.»

Les patients diagnostiqués doivent ensuite prendre des médicaments très chers et subir beaucoup de prélèvements et d’examens – colonoscopie, endoscopie.

  • «En plus, une pénurie de gastro-entérologues allonge les délais entre les examens: il faut souvent attendre plus de 6 mois pour en obtenir un.»

La solution: Phyla propose un duo de services pour faire le point sur l’état de santé des patients et améliorer leur qualité de vie.

D’une part, un test que chacun peut faire soi-même à domicile:

  • Le client fait 3 prélèvements successifs de ses selles, à 5 jours d’intervalle, et les envoie par la poste à un laboratoire.
  • Une première analyse par Phyla permet de dresser un portrait de l’état intestinal du patient.

«Ce n’est pas un diagnostic médical, mais nous fournissons un score de santé: l’analyse des bactéries du microbiome nous donne un très bon indicateur de la santé intestinale de la personne, et de la présence ou non d’une maladie», précise Paul Godin.

D’autre part, une application mobile donne au client des informations pertinentes en fonction des résultats de son test, et lui fournit des recommandations fondées sur la science pour l’aider à améliorer sa qualité de vie.

  • Ces suggestions sont basées sur des protocoles qui avaient été mis en pratique et testés, avec succès, dans une clinique physique à Montréal.
  • La clinique n’existe plus, mais l’entreprise qui l’exploitait a été fusionnée dans Phyla, qui bénéficie donc de l’expertise accumulée.

Les conseils peuvent concerner le mode de vie, l’alimentation, le sommeil ou la prise de suppléments.

«Notre application est un peu le Fitbit de la salle de bain», dit Paul Godin, en faisant un parallèle avec les bracelets connectés qui mesurent l’activité physique.

  • «Aller aux toilettes peut devenir l’occasion de prendre soin de sa santé intestinale.»

Le modèle d’affaires:

Les clients sont les personnes qui souffrent de problèmes chroniques aux intestins.

  • Le test coûte 129 $US.
  • L’application mobile est gratuite. Elle peut être utilisée sans faire le test.

Dans l’avenir, l’application offrira un niveau de services supplémentaires moyennant un abonnement mensuel, qui pourrait être de l’ordre de 40 $US.

  • À terme, il se pourrait que des assurances remboursent tout ou partie de ce service.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles Affaires et Technologies: abonnez-vous aux infolettres quotidiennes d’InfoBref ici ou en cliquant sur le bouton Infolettres en haut à droite.


Où en est l’entreprise?

Phyla, qui emploie 12 personnes, est actuellement en phase de prélancement.

L’entreprise a obtenu un financement d’un million $US, provenant d’investisseurs providentiels – des «anges» américains et d’autres québécois.

Elle a été sélectionnée par Montréal inc. comme l’une des 20 Révélations 2021. [découvrez nos portraits des autres Révélations 2021]

À surveiller:

Le lancement officiel des services est prévu pour la mi-2022.

L’entreprise veut faire une ronde de financement d’amorçage pour recueillir 1 à 2 millions $US.

  • Elle envisage par la suite une ronde de série A de 10 à 12 millions $US pour accélérer sa commercialisation.

En parallèle, une étude clinique est en cours pour que le test du microbiome de Phyla soit reconnu comme un outil de diagnostic des maladies chroniques de l’intestin.

Son application mobile pourrait aussi, dans l’avenir, communiquer avec les médecins traitants pour faciliter le suivi des patients.

Patrick Pierra